L’entraînement pour le relief musculaire

La règle d’or est d’abord de mettre de mettre en place un plan alimentaire adapté à votre objectif d’affutage. Sans celui-ci, votre tour de taille continuera d’augmenter en dépit d’interminables exercices, dans les mêmes conditions que si vous ne faisiez pas d’abdos du tout. Ils seront certes plus forts, mais ce qui nous intéresse ici, c’est l’esthétique. Une fois la nutrition en place, l’exercice pourra aller déblayer le terrain.
Quand un muscle est insuffisamment sollicité, la circulation sanguine y devient mauvaise créant le terrain propice à l’accumulation de déchets métaboliques et de graisses. Un muscle qui ne reçoit pas assez d’influx nerveux est voué à la fonte musculaire et aux conséquences physiologiques qui en découlent. Pour maigrir localement, il conviendra de gonfler le muscle en question par le biais d’exercices localisés. Cette congestion musculaire va apporter par le biais de l’afflux sanguin, l’oxygène nécessaire à opérer à un véritable drainage de la zone en question.
Faire du circuit training (entrainement ou l’on passe d’un muscle à l’autre) ou faire du cardio à n’en plus finir est le plus sur moyen d’obtenir de piteux résultats. Ces méthodes sont excellentes pour le cœur, brûler des calories et la condition physique générale, maintenant, pour obtenir un muscle taillé dans le granit, la méthodologie est tout autre. Pourquoi ces méthodes sont inefficaces ? La raison physiologique est que les mécanismes aérobies à l’intérieur de chaque muscle (capillaires, mitochondries…) ne sont pas sollicités à fond. L’oxygène est dispersé dans tout le corps et n’approvisionne donc pas suffisamment une région précise pour que la graisse y soit brûlé. Je vous rappelle que votre alimentation doit être en adéquation pour que ce travail ait lieu.
Un corps sculpté ? Arrêter de courir (vous le faites suffisamment dans la vie) et direction la fonte !