Subtils triceps

Le travail localisé des triceps demeure une nécessité des lors que l’on souhaite les développer au maximum ou lutter contre le gras qui s’y installe. Chaque muscle a sa personnalité et faire gonfler ses bras a tout de jouissif. Plaisir non dénué d’intérêt puisque cet afflux sanguin apporte aux muscles les éléments nécessaires aux brulages des graisses stockés sur place. Opération possible à tout âge à condition que ce travail soit correctement exécuté et pensé. L’entrainement doit être mené tambour battant,le but étant d’obtenir un gonflement maximum en un temps record.

Voici quelques conseils:

  • Chauffez bien vos coudes. L’extension à la poulie d’un bras en tenant directement le câble se prête bien à ce préliminaire. Exécuté de façon unilatérale, vous pourrez pleinement vous concentrer sur chaque bras. Les kickback avec haltères sont aussi un bon choix car le démarrage est facile, le poids se balançant sous le coude.
  • Pour prendre de la masse, les dips aux barres parallèles s’avèrent efficace. Les épaules venant en renfort aux triceps,vous pourrez générer d’avantage de fibres musculaires,et c’est même tout le buste qui en profitera ! Pensez aux gymnastes exerçant leur art sur cette agrée.
  • Pour développer votre vaste externe et avoir cette boule sur l’extérieur du bras, visible de face et qui doit s’équilibrer avec votre deltoïde externe, vous devez pousser en pointant les coudes vers l’extérieur lorsque vous faites des extensions à la poulie haute.Le travail avec la corde ou les pompes prise serrées coudes écartés se prêtent bien à ce travail.
  • Pour mobiliser la longue portion (gras du bras),les exercices se portent vers ceux ou le coude est au dessus de la tête.Le travail doit être ultra strict avec des charges modérées.Concentration et amplitude sont les maitres mots. Votre tête et vos bras ne doivent faire plus qu’un et ce n’est pas qu’une image…Pour optimiser le travail de ces 2 parties (externe et longue portion), l’idéal est de travailler dos à une poulie basse avec une corde.
  • Aux extensions à la poulie haute, variez votre position de démarrage pour amplifier vos sensations musculaires et éviter l’accoutumance. Placez vous tantôt prés, tantôt éloigné de la poulie, tantôt buste vertical, tantôt penché comme pour faire des pompes en écartant les coudes sur le cotés…Rien n’est figé, mais rester prudent dans vos approches en tenant compte de votre cas(morphologie,pathologie, zones du muscles en retard…)

Vous voyez que le travail du triceps est plus complexe qu’il ne parait. Tenez compte de vos besoins au risque de passer à coté de ce fer à cheval tant convoité. Ne laissez donc pas la chance vous filer et demander conseil à un expert pour vous guider.